Musée de la Douane et des Frontières à Hestrud.
Hestrud
Musée de la Douane
Les Musées de l'Avesnois

Musée de la Douane et des Frontières à Hestrud.


Jusqu'en 1989, la douane a joué un rôle important pour le village d'Hestrud.
Depuis 1996, un musée retrace toute cette tranche de vie. Lorsqu'on quitte Grandrieu en direction de Solre-le-Château, le premier petit village français qui nous accueille s'appelle Hestrud. Nul besoin de s'enfoncer beaucoup plus dans l'Hexagone pour trouver un but de promenade intéressant : l'ancien poste frontière du village en constitue un à lui seul.

Musée de la Douane et des Frontières à Hestrud.

Nous le visitons en compagnie de Bernard Blondel, secrétaire de l'association du Musée de la Douane et des Frontières et adjoint au Maire. «C'est suite à une exposition sur la douane qui s'est tenue au Val Joly que l'idée de créer ce musée nous est venue, explique-t-il. Nous avons récupéré photos et documents et racheté la barrière pour le franc symbolique.
C'est d'ailleurs l'une des dernières que l'on peut encore voir sur la frontière Nord. En possession de la barrière et d'un fonds de documents, nous avons ensuite acheté l'aubette et la prairie attenante, poursuit-il.
En 1994, avec l'aide de l'Écomusée de Fourmies, nous avons constitué l'association du Musée de la Douane et des Frontières et, grâce aux fonds européens et au Conseil Général, nous avons construit un bâtiment de 200 m2 qui abrite le musée et un café-restaurant. Il a été inauguré en juillet 2006.
Notre village a compté jusqu'à 14 familles de douaniers. Il nous semblait donc important de conserver la mémoire du passé».
Que peut-on voir dans ce musée ? Avant de pénétrer à l'intérieur de ce musée, créé à l'initiative de la Mairie d'Hestrud, admirons l'ancienne barrière qui est toujours à sa place ainsi que l'aubette des douaniers dont l'architecture n'a subi aucune transformation.
À l'intérieur, le bureau du douanier a été reconstitué tel qu'on pouvait le voir dans les années 1950. La visite se poursuit par une série de panneaux garnis de nombreux documents, retraçant l'histoire de la frontière.

Musée de la douane à Hestrud
Douanier Daniel Jussan
Né le 4 novembre 1874 à Villeneuve-de-Rivière ( Haute-Garonne).
Décédé le 30 octobre 1935 à Bousignies-sur-Roc où il résidait.
(Photo fournie par sa petite nièce France Ferran)

Musée de la Douane et des Frontières à Hestrud.
Celle-ci a beaucoup évolué au cours du temps. «Notre ambition se limite à la frontière Nord de la France et plus particulièrement à celle issue du rattachement avec le Hainaut français, précise Bernard Blondel.
C'est le Traité de Courtrai de 1820 qui a fixé la limite actuelle de la frontière qui connu de nombreuses fluctuations et enclaves. Citons à titre d'exemple Philippeville, Mariembourg en 1659, Binche de 1668 à 1678, Barbençon et Beaumont en 1678».
Poursuivons notre visite à travers le musée de la douane en observant les instruments de mesure et de sondes utilisés par les douaniers, des reproductions de vêtements de fraudeuses et une voiture d'enfants ayant servi à la fraude du tabac. Des valises à double fonds et des machines servant pour le tabac sont également exposées. De nombreux mannequins en uniformes belges et français vous rappelleront enfin le temps ou douaniers et contrebandiers jouaient au chat et à la souris.
Vous ne quitterez pas le musée de la Douane sans vous attabler dans son convivial café-restaurant qui proposent boissons et petits plats mitonnés à des prix tout à fait démocratiques. Bonne visite et... attention aux douaniers.

Musée de la Douane et des Frontières
960 Rue Nationale   59740 HESTRUD
Tél. : 03.27.59.28.48

Source: verslavenirsambremeuse
Musée de la Douane et des Frontières à Hestrud.

*Haut de page*